Le soir approche
et déjà le jour baisse

Dans cette réflexion ambitieuse, le cardinal Sarah se penche sans exclusive sur les crises du monde contemporain en livrant une importante leçon spirituelle : l’homme doit faire du chemin de sa vie l’expérience d’une élévation de l’âme, et ainsi quitter cette vie en créature plus élevée qu’il n’y était entré.

Le monde, aujourd’hui, est à la veille sinon de sa propre perte, du moins d’un tournant de l’histoire qui ne le cède en rien en importance au tournant du Moyen Âge sur la Renaissance : ce tournant exigera de nous une flamme spirituelle, une montée vers une nouvelle hauteur de vues, vers un nouveau mode de vie où ne sera plus livrée à la malédiction, comme au Moyen Âge, notre nature physique, mais où ne sera pas non plus foulée aux pieds, comme dans l’ère moderne, notre nature spirituelle.

Cette affirmation d’Alexandre Soljénitsyne résume le propos du troisième livre d’entretiens du cardinal Robert Sarah avec Nicolas Diat. Le constat est simple : notre monde est au bord du gouffre. Crise de la foi et de l’Église, déclin de l’Occident, trahison de ses élites, relativisme moral, mondialisme sans limite, nouvelles idéologies, épuisement politique, dérives d’un totalitarisme islamiste… Le temps est venu d’un diagnostic sans concession. Il ne s’agit toutefois pas seulement d’analyser le grand retournement de notre monde : tout en faisant prendre conscience de la gravité de la crise traversée, le cardinal montre qu’il est possible d’éviter l’enfer d’un monde sans Dieu, d’un monde sans homme, d’un monde sans espérance. Dans cette réflexion ambitieuse, les deux auteurs se penchent sans exclusive sur les crises du monde contemporain, en livrant une importante leçon spirituelle : l’homme doit faire du chemin de sa vie l’expérience d’une élévation de l’âme, et ainsi quitter cette vie en créature plus élevée qu’il n’y était entré.

Le cardinal Robert Sarah est une figure majeure du monde catholique d’aujourd’hui.

Écrivain et spécialiste reconnu de l’Église catholique, Nicolas Diat est l’auteur d’un ouvrage de référence sur Benoît XVI, L’Homme qui ne voulait pas être pape (Albin Michel, 2014 ; Pluriel, 2018), et d’Un temps pour mourir. Derniers jours de la vie des moines (Fayard, 2018 ; Pluriel, 2019 ; prix du cardinal Lustiger, grand prix de l’Académie française).

Le cardinal Robert Sarah et Nicolas Diat ont publié ensemble Dieu ou rien. Entretien sur la foi (Fayard, 2015 ; Pluriel, 2016) et La Force du silence (Fayard, 2016 ; Pluriel, 2017).

Rencontre à la librairie La Procure

Conférence à Notre Dame de la Croix de Ménilmontant 

Présentation

La crise de la foi

La crise sacerdotale

La crise de l’Eglise

L’acédie

La crise anthropologique

Le respect de la vie

Où va le monde

Les migrations

L’Europe

Les ennemis impitoyables

Les séductions trompeuses

Le déclin du courage

Les démocraties postmodernes

La Décadence

La liberté religieuse

Dieu ouvre sa main

Que doit-on faire ?

Revue de presse

Cardinal Robert Sarah:
«L’espérance est un combat»

EXTRAITS EXCLUSIFS – Le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements, au Vatican, fait paraître Le soir approche et déjà le jour baisse, un nouveau livre d’entretiens avec l’essayiste Nicolas Diat, qui confirme la capacité de cette haute figure catholique à mesurer ses propos sans mâcher ses mots.
© Eric Vandeville

La force de la parole

Trois ans après son livre sur le silence, le cardinal guinéen prend à nouveau la parole. Prophétique et réconfortant.

Le remède du cardinal Sarah à la crise de l’Église

Face aux révélations d’abus et de scandales commis par des membres du clergé, la crédibilité de l’Église est sérieusement remise en cause. Se voulant lucide sur cette crise, le cardinal Robert Sarah publie un nouvel ouvrage dans lequel il donne des clefs pour garder l′espérance.
© Antoine Mekary | ALETEIA

« L’Eglise est plongée dans l’obscurité du Vendredi saint »

À l’occasion de la sortie de son nouveau livre, le Préfet de la congrégation pour le culte divin, l’une des voix les plus fortes de l’Église, nous a reçu à Rome pour un entretien exclusif

© Michele Palazzi/Contrasto-Rea

« Un monde à reconstruire »

Le cardinal Robert Sarah publie le troisième volet de ses livres d’entretien avec Nicolas Diat : Le soir approche et déjà le jour baisse (1). Analyse implacable et cependant pleine d’espérance de notre effondrement spirituel et moral. Un grand livre. Entretien exclusif.

© Fayard

Dans son livre,
le cardinal Sarah met en garde

« L’Europe semble programmée pour s’autodétruire » C’est le tableau alarmant que dresse le cardinal guinéen Robert Sarah, dans « Le soir approche, et déjà le jour baisse » son troisième livre d’entretien avec l’essayiste Nicolas Diat, publié tout récemment.

L’espérance « n’est pas un optimisme béat »

Si j’étais Jean Raspail ou Michel Houellebecq, j’en ferais le héros de mon prochain roman. Non plus Soumission mais Conversion. Il y a quelque chose de singulièrement prophétique dans cette silhouette sèche de cardinal ascétique venu d’Afrique avec son bâton de pèlerin pour rendre avec détermination aux Occidentaux, à leur corps défendant, le dépôt qu’ils lui ont confié quand il était enfant et qu’il a précieusement gardé.

Entretien : Cardinal Robert Sarah : « votre identité risque de disparaître »


Préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements depuis 2014, le cardinal Robert Sarah nous a reçus à Rome avant la parution de son troisième ouvrage, Le soir approche et déjà le jour baisse (en collaboration avec Nicolas Diat). Où il est question de la décadence de l’Occident, du retour de l’Europe à ses racines chrétiennes et des vagues de migrations qui submergent le continent.

© Benjamin de Diesbach pour L'Incorrect

« La peur est la grande faiblesse de l’Église aujourd’hui »

Crise de la foi, crise de l’Église, déclin de l’Occident, le cardinal Robert Sarah, préfet de la congrégation pour le culte divin, se penche sur toutes les crises du monde contemporain dans son nouveau livre-entretien.

© Antoine Mekary / ALETEIA
Cardinal Sarah, le regard d’un mystique sur l’incendie de Notre-Dame
Ce haut responsable au Vatican publie un livre sur la crise de l’Église. Très touché par la destruction de Notre-Dame, il y trouve pourtant une signification. Il est africain de Guinée. Il a 73 ans. Il est amoureux du Christ. Il est amoureux de l’Église. Il aime la France. Depuis Rome, le cardinal Robert Sarah regarde Notre-Dame de Paris brûler.
© ERIC VANDEVILLE / Le Figaro Magazine

Evènements

6 AVRIL – 15h30

Rencontre

Le cardinal Robert Sarah viendra à La Procure Paris pour signer son livre : Le soir approche et déjà le jour baisse, paru aux éditions Fayard.

7 AVRIL- 16h00

Conférence

Eglise Notre-Dame-de-la-Croix de Ménilmontant

Le cardinal Robert Sarah donnera une conférence sur Le soir approche et déjà le jour baisse.

25 MAI – 20h00

Conférence

Eglise Saint François-Xavier, Paris VII

Du même auteur

Comment mourir ? Comment répondre à nos peurs ? Derrière les murs des monastères, les hommes de Dieu passent leur existence à préparer le grand passage. Peuvent-ils nous aider à comprendre la souffrance, la maladie, la peine et la solitude des derniers instants ?
De Cîteaux à Lagrasse, de la Grande Chartreuse à Solesmes, Nicolas Diat a recueilli les confidences des moines sur la fin de leurs vies.Au fil d’entretiens exceptionnels menés dans huit monastères, au plus près des « fils du silence », nous comprenons que leurs morts ne se ressemblent pas : il y en a de simples, d’heureuses, de belles et de lumineuses, des agonies lentes ou douloureuses. L’auteur raconte le calvaire d’un jeune religieux atteint d’un mal fulgurant, ou d’un chanoine dévasté par sa bataille contre la leucémie, fait le portrait d’un frère dépressif qui a mis fin à ses jours, décrit les morts douces et angéliques des ermites. Si chaque expérience est singulière, les douleurs des moines, en revanche, nous sont familières : ce sont ceux de tous les hommes.

Porté par une écriture délicate, l’ouvrage de Nicolas Diat aborde avec grâce et sensibilité la question de la mort, en ouvrant les portes des abbayes.

Ce site utilise des traceurs qui permettent d’améliorer votre navigation, et des cookies tiers destinés à réaliser des statistiques et analyses d’audience, ainsi qu’à vous proposer des contenus commerciaux, des boutons de partage, et des remontées de contenus de plateformes sociales. Si vous continuez la navigation sur notre site, vous consentez à l’utilisation de cookies.

En savoir plus